archives-loiret.fr www.loiret.fr

Vous avez dit archives?

A l’occasion de la Journée internationale des archives, nous vous présentons deux documents relatant le travail des archivistes aux XVIIIe et XIXe siècles.

L'archiviste françois ou méthode sûre pour apprendre à arranger les Archives
L'archiviste françois ou méthode sûre pour apprendre à arranger les Archives

(Arch. dép. du Loiret BH M 400)

Vous avez dit « archives » ?

Le Code du patrimoine fixe de manière légale la définition des archives : « les archives sont l’ensemble des documents, quel que soit leur support et quelle que soit leur date, produits ou reçus par les personnes ou les organismes publics ou privés ».

L’archiviste est donc responsable des archives de l’administration, de l’entreprise, de l’association... où il travaille. Il doit gérer toutes les étapes de la « chaîne archivistique » : la collecte et le classement des documents, leur préservation matérielle, leur conservation et leur communication au public.

Gardien de la mémoire des organisations, l’archiviste est aussi un médiateur : en valorisant les archives et en les communiquant aux publics qui le souhaitent, il transmet et fait vivre cette mémoire ; il contribue au partage des connaissances.

 

Connaître le passé, maîtriser le présent et préparer l’avenir

L’archiviste doit connaître le passé, maîtriser le présent et préparer l’avenir car les documents d’aujourd’hui seront demain les matériaux de l’Histoire. Dès 1775, M. Battheney publie en ce sens un manuel à destination des archivistes « L'archiviste François ou méthode sûre pour apprendre à arranger les Archives, et déchiffrer les anciennes Ecritures » où il tente de « donner au public une méthode pour apprendre, tant à déchiffrer les écritures anciennes, qu’à procéder à un arrangement d’archives d’une manière claire et précise ; de sorte que tout amateur […] aura dans cet ouvrage une clef, au moyen de laquelle il pourra devenir habile, pour peu qu’il mette de zèle et d’assiduité dans son travail ».

 

La gestion des archives demande une attention soutenue surtout lorsqu’il s’agit de veiller à la bonne conservation des archives de nature publique. Dans une lettre datée du 9 août 1842, Monsieur Héau, maire de Saint-Benoît-sur-Loire, informe le sous-préfet des différents points soulevés lors de la visite de contrôle effectuée par l’archiviste départemental. Il y est également question de méthode : le maire signale que les archives sont déposées dans une salle, placées sur des rayons en planches et classées par année. Elles sont enveloppées dans du parchemin et du papier, le tout ficelé. A sa connaissance, il n’existe pas d’inventaire et les archives de l’hospice ne sont pas classées. Ce courrier nous indique la quantité de liasses, à savoir 200 pour la commune et 20 pour l’ hospice. Les pièces les plus anciennes dateraient de 1540 et 1582.

Arch. dép. du Loiret Z 80042b
Arch. dép. du Loiret Z 80042b

Les archives, une dimension citoyenne

Les archives ne participent pas seulement à l'écriture de notre Histoire, elles sont aussi ancrées dans notre quotidien et forgent notre identité individuelle et collective. De ce fait, elles ont une dimension citoyenne. Prouver un droit, établir une preuve est possible grâce aux archives. Par exemple, si l’on souhaite retrouver un jugement de divorce, prouver l’existence d’un bornage, retrouver des notes de CAP ou du baccalauréat etc… il suffit de se déplacer en salle de lecture des Archives départementales (accès gratuit sur inscription en fournissant une pièce d’identité).

Pour en savoir plus

Chaque mois, les Archives départementales du Loiret mettent en valeur un document extrait des fonds, présenté dans le hall de l'hôtel du Département, 15 rue Eugène Vignat, Orléans.

Découvrez tous les documents du mois.

Les Archives départementales : préserver et transmettre la mémoire du Département

Créées par la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796) les Archives départementales ont rassemblé les documents provenant des institutions locales de l’Ancien régime et ceux qui ont été séquestrés sur les émigrés et les établissements religieux. Ce patrimoine n’a cessé de s’accroître depuis par les versements et les dépôts des administrations dont le siège est situé dans le département.

Journée internationale des Archives

Le Loiret participe à la Journée internationale des Archives le jeudi 9 juin 2016 : visites exceptionnelles du Site des archives modernes et contemporaines et conférence de Mme Fianu à 18h. Toutes les informations en cliquant ici

Date de modification : 1 juin 2016