archives-loiret.fr www.loiret.fr

Des images publicitaires aux couleurs de l'hiver

Des images publicitaires aux couleurs de l’hiver….

Chromolithographie Chocolats Saintoin, Orléans, [vers 1870-1920]
Chromolithographie Chocolats Saintoin, Orléans, [vers 1870-1920]

(Arch. dép. du Loiret, 15 Fi 2)

Une nouvelle acquisition des Archives en 2014

Ces images sur le thème de l’hiver sont extraites d’un album de collection de cartes publicitaires acquis par les Archives départementales au début de l’année 2014. La plupart des images de cet album concernent les chocolatiers Saintoin frères d'Orléans et Poulain de Blois. Certaines illustrent également l'enseigne de distribution parisienne Félix Potin mais aussi d'autres commerces parisiens, orléanais et blésois : chocolatiers, cordonniers, magasins de costumes, etc.

 

L'origine des "chromos"

Ces petites cartes sont appelées chromolithographies, ou plus généralement, « chromos ». La lithographie, inventée à la fin du XVIIIe siècle, désigne la technique permettant d'imprimer des dessins tracés sur une pierre calcaire au grain très fin. En 1837, la lithographie en couleurs est mise au point par Godefroy Engelmann qui lui donne le nom de « chromolithographie ». Cette technique se perfectionne et se développe au cours du XIXe siècle : elle permet ainsi de produire en grande série et pour un coût modeste des images en couleurs. La chromolithographie rencontre rapidement le succès, à une époque où l'image est rare et la couleur réservée à la peinture. Cette diffusion massive de supports-papier est alors à l’origine des premières publicités.

 

Les débuts de la réclame et objets promotionnels

En 1850, le propriétaire du grand magasin parisien "Au Bon Marché" a l’idée d'offrir chaque jeudi aux enfants une image différente à collectionner. Dès lors, la petite image chromolithographiée attire les écoliers désireux d'enrichir l'album réservé à leur précieuse collecte. Suivant cette ingénieuse idée, les grands magasins des grandes villes, confrontés à une forte concurrence, se lancent dans la création et la réalisation de chromos dans le but de fidéliser leur clientèle. Par la suite, les marques de produits alimentaires ou ménagers se lancent à leur tour dans cette distribution de « chromos » en publiant des informations publicitaires au verso. Les thèmes sont souvent génériques, reflets d’une époque : des jeux d’enfants, des fables, des paysages, des costumes féminins, des fleurs etc.

 

Les "chromos" des marques de la région

A Orléans, la maison Saintoin, fondée en 1760, fabrique des confiseries, du chocolat, des liqueurs : elle a recours à ces cartes pour promouvoir ses produits, tout comme les célèbres chocolats Poulain blésois ! Après la Seconde Guerre Mondiale, les progrès en imprimerie et les nouvelles techniques d'impressions moins onéreuses stoppent la diffusion des chromos.

Pour en savoir plus

Chaque mois, les Archives départementales du Loiret mettent en valeur un document extrait des fonds, présenté dans le hall de l'hôtel du Département, 15 rue Eugène Vignat, Orléans.

Découvrez tous les documents du mois.

Et pour continuer...

  • Retrouvez l'histoire des chocolats Saintoin sur le site des Archives municipales d'Orléans
  • Comment regarder... la gravure, vocabulaire, genres et techniques. Lorenza Salomon. Paris, 2010. Cote Arch. dép. du Loiret, BH P 4629 

Date de modification : 2 Décembre 2014