archives-loiret.fr www.loiret.fr

EPI - Incipit. Les usages du latin dans les textes médiévaux et modernes

Les manuscrits, parchemins et livres anciens conservés aux Archives départementales du Loiret sont fréquemment écrits en latin. Ils racontent la permanence de l’usage de cette langue ancienne dans la société médiévale et moderne et invitent à s’initier à son vocabulaire et à sa grammaire. Un emprunt de trois manuscrits par Charles d’Orléans à la bibliothèque de l’université d’Orléans en 1446 illustre cette importance du latin à l’époque.

Reçu signé du duc Charles d'Orléans, 1446
Reçu signé du duc Charles d'Orléans, 1446

(Arch. dép. du Loiret, D 18)

Inscription de l’activité dans le parcours scolaire

  • Disciplines concernées

Histoire-géographie, latin, français, documentation, éducation aux médias et à l’information

 

  • Niveau possible

Cycle 4 : 5e et 4e

 

  • Thèmes concernés pour les EPI

Langues et cultures de l’Antiquité – Culture et création artistique

 

  • Liens avec les programmes

Français : Recherches sur l’utilisation du latin au Moyen Âge. Les évolutions de la langue française - Décryptage de textes latins du Moyen Âge au XVIIIe siècle (religion, sciences et philosophie).

Histoire : L’émergence d’une nouvelle société urbaine – Humanisme, réforme et conflits religieux (5ème) – Importance des textes latins et grecs au Moyen Âge (EPI)

Éducation aux médias et à l’information : histoire de l’écrit, des différentes étapes de sa diffusion et de ses supports

Présentation du document

  • Contexte

En 1306 est fondée l’université d’Orléans qui est spécialisée dans le droit civil et romain. Elle acquiert rapidement de l’importance et au xve siècle édifie un bâtiment qui lui sert de lieu de réunion et de bibliothèque. Achevée en 1445, la « salle des thèses » accueille l’année suivante Charles d’Orléans, venu peut-être découvrir ce bâtiment nouvellement en fonction. Le duc poète en profite pour emprunter trois ouvrages.

 

  • Analyse

Le reçu de prêt est entièrement rédigé en latin, Charles lui-même signant « Karolus ». Les trois ouvrages sont présentés en colonne, chacun étant décrit par les incipit de ses deux premières et de ses deux dernières pages (premier folio et dernier folio, recto et verso). Ils appartiennent tous au même genre, celui des vies illustres. L’un est de Pétrarque, les deux autres de Boccace, auteurs qui, avec Dante, annoncent l’humanisme. On peut voir là, déjà, une fascination pour le Nord de l’Italie qui apparaît en ce milieu de xve siècle comme le lieu de l’avant-garde artistique d’où émerge la Renaissance. Le duc d’Orléans s’engage à rapporter les trois manuscrits dans l’année.

Suggestions de travaux pour les élèves

Figurent ci-après des suggestions de travaux que les élèves peuvent mener en parallèle sous la conduite de leurs professeurs.

 

  • Devenir paléographe

La paléographie, étude des écritures anciennes, se prête facilement à des activités de décryptage. Les élèves seront certainement amusés par le côté ludique du déchiffrement, mais il convient de les faire travailler aussi sur les conditions matérielles de la production de l’écrit (supports, encres, outils scripteurs) qui imposent pour partie les formes de l’écriture. Un atelier de calligraphie est un bon complément, voir plus bas, la proposition des Archives.

 

  • Vie des femmes et des hommes illustres

À la manière de Pétrarque et Boccace, les élèves rédigent des notices sur des femmes et des hommes illustres en exploitant les ressources du CDI. On peut exiger d’eux de respecter des contraintes éditoriales (contenu, longueur et illustration de la biographie par exemple) et leurs productions peuvent être rassemblées dans une anthologie mise à la disposition des autres collégiens.

 

  • Le goût de l’Antiquité

Pétrarque et Boccace, comme Dante, se sont appuyés sur l’histoire et les mythes de l’Antiquité dans plusieurs de leurs œuvres. En partant de ces auteurs, les élèves relèvent les écrivains grecs et latins qui les ont inspirés et mettent en parallèle les contenus de ces sources et ceux des auteurs italiens du xive siècle. Leurs productions peuvent prendre la forme de panneaux qu’ils présentent à leurs camarades.

Venir aux archives dans le cadre de cette activité

Le service éducatif propose aux classes des séances aux Archives départementales du Loiret pour

  • Visiter le service des archives départementales et consulter des ouvrages en latin (avec quelques exercices). 
  • Découvrir avec l'atelier Ecrit du Moyen Âge des documents médiévaux rédigés en latin, qui permettent aussi d'observer l'évolution de l'écriture et de son support. 

Date de modification : 23 Mai 2016