archives-loiret.fr www.loiret.fr

Nouveautés en salles de lecture / Nouveautés en ligne

Réaménagement de salle, registres d’hypothèques communicables, cadastre napoléonien en ligne… Toutes les nouveautés de l’automne 2015 aux Archives sont ici !

Les registres des hypothèques sont dépoussiérés et mis en boîte pour une meilleure conservation.
Les registres des hypothèques sont dépoussiérés et mis en boîte pour une meilleure conservation.

Une salle de lecture des Archives historiques et généalogiques (rue d’Illiers) plus fonctionnelle

La fermeture des salles au public pendant la première quinzaine d’août a permis au personnel des Archives d’effectuer plusieurs travaux d’ampleur, dont la réorganisation de la salle de lecture des Minimes. Un emmarchement dangereux pour atteindre la salle des inventaires, un parc de lecteurs de microfilms vieillissant et moins utile, une cloison isolant le personnel du public…Ces remarques du public ont été prises en compte pour un nouvel aménagement, moins dangereux et plus convivial.

 

L’effort a également porté sur les inventaires et usuels proposés aux lecteurs. Certains ouvrages datés ou très rarement consultés ont été retirés, d’autres, plus récents, ajoutés. Les lecteurs sont également invités à proposer de nouveaux titres pour enrichir les usuels et plus largement la bibliothèque. Aux instruments de recherche déjà disponibles est venue s’ajouter la collection presque complète des inventaires des fonds conservés sur le site des Archives modernes et contemporaines (seuls 324 fonds – fonds modernes 1800-1940 et versements 1 W à 1067 W – ne sont encore uniquement accessibles que par le fichier manuscrit en salle du site Coligny). Il est ainsi à présent possible de consulter la plupart des inventaires des fonds classés et communicables des Archives départementales depuis chacune des salles de lecture. Et si vous souhaitez commencer vos recherches de chez vous, tous ces instruments de recherche sont également consultables en ligne !

 

Une salle de lecture des Archives modernes et contemporaines (cité Coligny) qui retrouve ses registres d’hypothèques

En février 2015 avait été annoncée l’interruption de communication des archives hypothécaires, le temps d’une vaste opération de désinfection, de dépoussiérage et de chemisage des registres. Aujourd’hui, les 12 665 registres sont nettoyés et bénéficient d’un conditionnement adapté aux exigences d’une conservation à très long terme. Leur communication est donc à nouveau possible et, dans les prochaines semaines, un nouvel instrument de recherche, plus clair et avec de nouvelles cotes (références), sera disponible en salle et sur internet.

 

À noter que l’opération de dépoussiérage se poursuit jusqu’à la fin du mois d’octobre 2015 pour d’autres documents qui étaient placés à proximité des registres d’hypothèques, ainsi que pour une partie de la presse. Avant de vous déplacer, vérifiez donc que les documents qui vous intéressent sont consultables en regardant la liste des documents incommunicables en septembre-octobre 2015 ci-dessous.

Un site internet plus riche de 3 500 plans de cadastre napoléonien... et de nombreuses autres images !

Depuis quelques semaines, les plans du cadastre napoléonien (XIXe siècle) des communes du Loiret sont en ligne à 88 % ! Vous pouvez consulter les tableaux d’assemblage et plans parcellaires de 300 communes, grâce à une nouvelle visionneuse d’images installée début septembre. Les derniers plans sont en cours de restauration, de numérisation ou encore conservés dans les communes… Mais tous devraient être en ligne à l’été 2016… Encore un peu de patience donc !

 

Pour en savoir plus et commencer vos recherches dans ce fonds, c’est ici (ou depuis la page d’accueil : Faire vos recherches > Archives numérisées > Cadastre napoléonien).

 

Et d’autres fonds numérisés par le laboratoire photographique des Archives viennent régulièrement alimenter le site. Les derniers en date (en ligne ou très prochainement en ligne) : les magnifiques plans des Eaux et Forêts (3 B, XVIIe s. – XVIIIe s.), la suite du fonds Derenne (10 Num 96-120, documents relatifs à la Seconde Guerre mondiale), le fonds d'études de géomètres de la région de Courtenay composé uniquement de plans (604 J 1-24, [XVIIIe s.-1963]) ou encore le fonds Louis Astruc qui concerne essentiellement la Première Guerre mondiale (605 J 1-37). A noter dans ce dernier fonds une importante correspondance avec la marraine de guerre du soldat et de nombreuses photographies de ses campagnes du Nord de la France et d'Orient (1913-1914).

 

Pour les consulter, passer par la recherche par cadre de classement (Fonds anciens pour la série B, fonds d’origine privée pour la série J, fonds iconographiques pour la série NUM). Ces fonds feront l’objet d’actualités dans les semaines à venir et pourront être mis en valeur de différentes façons… Gardez l’œil ouvert !

Et encore plus de nouveautés à venir

La collection de plus de 9 000 cartes postales anciennes des Archives départementales est partie pour numérisation au mois de septembre. Cette collection comprend des vues de très nombreux paysages, monuments, sites ou scènes de vie du Loiret dans le premier tiers du XXe siècle. C’est une source iconographique précieuse pour tous ceux qui s’intéressent à cette période. Elle devrait être consultable en salle de lecture pour la fin de l’année. En revanche, la question des droits d'auteur doit encore être étudiée avant d’envisager une diffusion sur le site internet. 

On restaure toujours !

Chaque année des documents en mauvais état matériel sont confiés à des prestataires spécialisés en restauration de documents patrimoniaux. L'effort engagé pour préserver les minutes des notaires se poursuit en 2015 par la restauration de dix liasses de minutes du XVIIe siècle ; au préalable, une désinfection menée par une société experte a été nécessaire. Les planches du cadastre napoléonien du XIXe siècle bénéficient aussi de notre attention pour pouvoir les numériser ensuite dans des conditions optimales : dix plans ont été confiés à un restaurateur, ainsi que vingt-cinq plans anciens aquarellés de l’hôpital d’Orléans.

Date de modification : 7 Octobre 2015