archives-loiret.fr www.loiret.fr

Bouilly-en-Gâtinais

D’argent fretté d’azur de six pièces, les claires-voies centrales chargées de quatre roses de gueules.

Blason de la commune de Bouilly-en-Gâtinais adopté le 30 octobre 2017
Blason de la commune de Bouilly-en-Gâtinais adopté le 30 octobre 2017

Un riche passé seigneurial

L’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire est possessionnée depuis le Xe siècle sur le territoire de la commune de Bouilly. Outre des terres, elle y avait des droits de haute, moyenne et basse justices. Ses armoiries sont « d’azur à une croix d’argent chargée de cinq roses de gueules cantonnée de deux lys d’or en chef et de deux crosses d’or adossées en pointe ». Les roses ont été conservées ;

 

La famille Longueau, qui blasonne « d’azur fretté d’argent de six pièces », a durablement marqué l’histoire de la commune. Elle a possédé les châteaux et seigneuries de Clérambault (depuis au moins Hugues de Longueau à la fin du XIVe siècle), du Fort-des-Eaux et de la Motte-Boulain. Elle fut même considérée comme la famille seigneuriale de Bouilly comme l’atteste la plaque-tombe d’Achille de Longueau situées en l’église de la commune. Les frettes ont été conservées ;

 

L’émail azur (bleu) et le métal argent (gris) ont été choisis car ils apparaissent dans les armoiries de l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire et des Longueau mais aussi dans celles d’autres familles seigneuriales ayant été possessionnées sur le territoire de la commune : les Imbault au Fort-des-Eaux (d’azur, au lion d’argent, couronné et armé de gueules, accompagné de cinq fleurs de lys d’or), les d’Argenlieu au Plessis (d’or, à cinq tours d’azur posées en sautoir) et les Richoufftz à Verinnes (d’azur, au chevron d’argent accompagné de trois rencontres de cerf du même).

En savoir plus

Date de modification : 22 Mars 2019