archives-loiret.fr www.loiret.fr

Pierre provenant du démantèlement de la Bastille en 1789

Les Archives départementales vous proposent un document insolite et exceptionnel : une pierre provenant du démantèlement de la Bastille en 1789 et pesant environ 50 kilos.

Cette pierre a été restaurée par le Conseil Général en 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française.
Cette pierre a été restaurée par le Conseil Général en 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française.

(Photo AD45/F. Meunier)

Prise lors de la célèbre journée du 14 juillet 1789, la prison royale de la Bastille fut démolie à partir du 15 juillet par un entrepreneur privé, Pierre-François Palloy. A partir des divers matériaux de récupération, celui-ci confectionna des souvenirs (tabatières, presse-papiers, plaques, statues...) qu'il offrit ou vendit à Paris et en province. Il entreprit notamment de réaliser, à partir des pierres issues de la vieille forteresse, des répliques miniatures de la Bastille qui furent envoyées dans chaque département.

 

La pierre gravée conservée aux Archives départementales du Loiret fait partie de ces objets commémoratifs, largement diffusés par Palloy. Il ne subsiste plus qu’une vingtaine d'exemplaires de pierres de ce type en France. On ignore cependant comment et pourquoi elle est entrée dans les collections des Archives.

  • Commentaire

Pierre creusée en cuvette accueillant une gravure aquarellée sur papier de Jean-Baptiste Chapuy. Le dessin représente le plan au sol légendé de l'ensemble des bâtiments de la prison royale de la Bastille. Inscriptions gravées dans la partie supérieure "Cette pierre vient des cachots de la Bastille" et dans la partie inférieure "Donné au district de Montargis par Palloy, patriote, le 14 juillet 1790" (le mot "Montargis" a été martelé). Cette pierre a été restaurée par le Conseil Général en 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française.

Date de modification : 5 Juillet 2012