archives-loiret.fr www.loiret.fr

Gravure du port d'Orléans au XVIIIe siècle du dessinateur Desfriches

A l’occasion du Festival de Loire, les Archives vous présentent une gravure du port d’Orléans au XVIIIe siècle par le dessinateur Desfriches.

Desfriches, Port d'Orléans au XVIIIe siècle
Desfriches, Port d'Orléans au XVIIIe siècle

(Arch. dép. du Loiret, 4 Fi 315b)

Le port d’Orléans au XVIIIe siècle

Dessiné par l’artiste orléanais Desfriches en 1761, immédiatement après la construction du pont remplaçant celui du Moyen-Age, cette gravure montre le port d’Orléans dans sa pleine activité.

 

Deux trains de bateaux ou équipes remontent la Loire. Celui de droite est constitué par deux chalands aux voiles décroissantes, tirant deux allèges. L’équipe du centre, composée de trois chalands lourdement chargés, est tirée par une dizaine de haleurs marchant sur la hausserée, chemin pratiqué le long des bords du fleuve.

 

La rive droite est considérée comme le véritable site portuaire mais la rive gauche, ici au premier plan, n’est pas déserte pour autant. Comme à Gien, la rive gauche sert de havre aux bateaux attendant un chargement ou le moment favorable pour lever l’ancre. C’est également là que se trouvent les chantiers de réparation.

 

Aignan-Thomas Desfriches, dessinateur orléanais

Depuis la berge, un petit groupe de personnages admire le spectacle offert par la navigation sur la Loire. Assis, le dessinateur n’est autre que Desfriches lui-même qui s’est représenté, entouré de M. de Cypierre, l’intendant d’Orléans, de Madame Vandebergue, dont la famille possédait d’importantes raffineries de sucre, de l’ingénieur Soyer, constructeur du pont, et de Paul, son serviteur noir originaire des Antilles.

Pour en savoir plus

Chaque mois, les Archives départementales du Loiret mettent en valeur un document extrait des fonds présenté dans le hall du Site des archives historiques et généalogiques, 6 rue d'Illiers, Orléans.

Découvrez tous les documents du mois.

Pour aller plus loin

Cette gravure est également présentée actuellement au musée des Beaux-arts d'Orléans dans le cadre de l'exposition Jean-Baptiste Perronneau, portraitiste de génie dans l'Europe des Lumières, visible jusqu'au 22 octobre. Perronneau, a réalisé un très beau portrait de son ami de Desfriches.

 

Retrouvez davantage d'images sur notre tableau Pinterest La Loire dans le Loiret et notre document du mois de septembre 2015

Date de modification : 1 septembre 2017