archives-loiret.fr www.loiret.fr

Un nouvel inventaire en ligne : la paroisse Saint-Paul d’Orléans

À l'occasion de l'intégration d'un important complément, le classement du fonds d'archives de la paroisse orléanaise a été entièrement revu

Antiphonaire de la paroisse Saint-Paul
Antiphonaire de la paroisse Saint-Paul

(Arch. dép. du Loiret, 122 J 71)

Histoire d'un monument emblématique d'Orléans

Située à l’intérieur des fortifications de la ville d’Orléans (agrandissement de 1330), la paroisse Saint-Paul regroupe - depuis 1750 - les cures de Saint-Paul, à la nomination du chapitre de Saint-Pierre-le-Puellier depuis 1012, et de Notre-Dame des Miracles, appartenant à l’abbaye de Saint-Mesmin depuis 1029.

 

Célèbre pour sa tour-clocher (achevée en 1627) et son sanctuaire abritant une rare vierge noire, où Jeanne d’Arc se recueillit durant une semaine en 1429, l’église Saint-Paul connut de multiple remaniements liés aux guerres de religion, aux soubresauts de la Révolution et finalement aux destructions du centre-ville d'Orléans lors des bombardements de 1940.

 

Richesse d'un fonds religieux

Dépôts, destructions, l’histoire de la conservation du fonds d’archives de cette paroisse suit ces péripéties de l’histoire et trouve son dénouement au travers de la volonté d’un homme, Pierre Hamel. Toute sa vie, il consacra son temps à mettre en valeur les ruines de l’église au travers de son musée lapidaire (situé dans le clocher) et à collecter tous les documents disponibles. Le fonds de la paroisse Saint-Paul (référencé 122 J) est ainsi constitué d’anciens dépôts opérés entre 1981 et 2001 et de documents légués par Pierre Hamel en 2009.

 

Si la partie contemporaine est la plus volumineuse - on notera en particulier les délibérations de la fabrique de 1800 à 1906, les dossiers très riches de travaux sur l’édifice depuis 1793 jusqu’en 1960, les inventaires de biens liturgiques de 1796 à 1857 et de nombreuses pièces comptables qui permettent de suivre les activités de la paroisse - les archives anciennes ne sont pas en reste malgré la destruction d’une partie du fonds déposé aux Archives départementales dès 1907. Ainsi, des procès-verbaux des assemblées des habitants du XVIIe siècle et des dossiers de biens subsistent-ils.

Les archives des paroisses aux Archives départementales

Ce sont actuellement 162 fonds de paroisses du Loiret qui sont déposés aux Archives départementales selon les termes d'une convention signée avec le diocèse d'Orléans en 1969. Les inventaires sont accessibles via l'état des fonds des Archives départementales, Archives privées/Archives religieuses, diocésaines et paroissiales.

 

Couvrant pour l'essentiel le XIXe siècle - même si l'on y trouve de nombreux documents antérieurs à la Révolution - ces fonds sont un témoignage remarquable de la vitalité de l'institution à une époque où l'Eglise catholique reste la première religion des Français. On y trouvera le plus souvent, outre quelques registres de catholicité, les délibérations des fabriques (organismes chargés de la gestion matérielle des paroisses), des dossiers sur les travaux aux édifices, sur la liturgie et les fêtes religieuses, la comptabilité paroissiale et même, dans certains cas, les inventaires dressés en 1905-1906 après la séparation des Eglises et de l'Etat.

Date de modification : 28 Mai 2018