archives-loiret.fr www.loiret.fr

"Des archives à la carte… l’évolution des paysages et des modes valorisation en Sologne du Nord de 1700 à nos jours"

Conférence le 27 janvier 2016 "Des archives à la carte… l’évolution des paysages et des modes valorisation en Sologne du Nord de 1700 à nos jours" par M. Sajaloli, maître de conférences en géographie.

Présentation de l'exposition

La Sologne des châteaux s’ouvre aux visiteurs grâce à une exposition consacrée à l’évolution de la vie quotidienne au sein des grands domaines du XVIIIe siècle à nos jours. Préparée par des Lignois et des chercheurs universitaires regroupés dans le collectif Mémoires Lignoises, l’exposition retrace non seulement l’épopée des grands propriétaires solognots mais aborde également celle des métayers et domestiques, liés aux châteaux ainsi que l’ensemble de leurs activités (chasse, pêche, agriculture, artisanat).

Autour de quatre thèmes (la vie quotidienne dans une ferme au XIXe siècle, la vie de château dans les années 1900, les mutations des paysages naturels et les activités des grands domaines), l’exposition mêle harmonieusement posters scientifiques, galerie de photographies et films explicatifs. Elle est augmentée de documents d'archives originaux.

 

Sont ainsi mises en lumière les mutations sociales, économiques et culturelles des châteaux de Ligny-le-Ribault, et plus généralement de la Sologne, et de leur domaine depuis le XVIIIe siècle. Mais davantage que la simple connaissance historique du passé, l'ambition de l'exposition est de transmettre une mémoire des lieux, un souvenir des hommes, une identité, qui sont les fondements du lien social et du vivre ensemble.

 

Conférence : M. Bertrand Sajaloli du collectif Mémoires Lignoises, maître de conférences en géographie et chercheur au laboratoire CEDETE, a assuré une conférence le mercredi 27 janvier 2016 à 18h : "Des archives à la carte… l’évolution des paysages et des modes valorisation en Sologne du Nord de 1700 à nos jours". 

L'exposition

  • 24 panneaux explicatifs
  • deux films de 10 minutes projetés en continu relatant, côté cour et côté jardin, la vie quotidienne des châtelains et des gens des domaines
  • une exposition photographique de 47 clichés professionnels dévoilant les 10 châteaux et manoirs de Ligny-le-Ribault (châteaux de la Frogerie, de la Cour, de Bon Hôtel et de la Bretèche…) à deux époques différentes : début du XXe siècle et aujourd’hui. En complément : des photographies sur les paysages naturels patrimoniaux et quelques fermes et métairies
  • plusieurs vitrines avec des documents originaux issus des collections des Archives départementales

Écoutez la conférence

En pratique

Exposition : Du 5 janvier au 5 février 2016.

 

Conférence : M. Bertrand Sajaloli du collectif Mémoires Lignoises, maître de conférences en géographie et chercheur au laboratoire CEDETE, a assuré une conférence le mercredi 27 janvier 2016 à 18h : "Des archives à la carte… l’évolution des paysages et des modes valorisation en Sologne du Nord de 1700 à nos jours". Entrée libre.

Le collectif Mémoires Lignoises

À l’origine de cette exposition préparée depuis deux ans, le collectif Mémoires Lignoises réunit de manière inédite des acteurs de Ligny-le-Ribault comme l’Eco-Musée Patrimoine Ligny-le-Ribault (EPLR), l’association ACLR (Association pour la Communication de Ligny-le-Ribault), la Commission Culture du Conseil Municipal, des villageois passionnés d’histoire mais aussi des étudiants et enseignants du Collegium Langues, Lettres et Sciences Humaines de l’université d’Orléans rassemblés autour de différents programme de recherches (PRINCIPASOL, LOCMEM, DYSPERSE). Coordonnées et animées par Bertrand Sajaloli, maître de conférences en géographie, et chercheur au laboratoire CEDETE, les Mémoires Lignoises ont ainsi travaillé en synergie afin de réaliser cette ambitieuse exposition.

Pour en savoir plus

L’histoire des grandes propriétés ne doit pas être confondue avec celle de leurs puissants propriétaires et de leurs châteaux. Elle s’ouvre également vers les villageois plus modestes, fermiers, métayers, journaliers, domestiques, artisans liés aux domaines. En effet, le territoire de Ligny fut tour à tour très prospère aux XVIe et XVIIe siècles, miséreux durant le XVIIIe et jusqu’au milieu du XIXe siècle, de nouveau attractif et dédié aux grands domaines de chasse jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, influencé par les grandes villes proches depuis quelques décennies. Mais malgré ces fortunes diverses, que traduisent des activités, des conditions de vie et des paysages très différents, le trait constant est l’existence de très grandes propriétés. Ce sont elles qui constituent les principaux moteurs de la vie du village, elles qui étaient les chevilles du système social, culturel, politique et économique, elles qui, sur le plan historique, impriment la marque fondamentale de l’histoire de ce coin de Sologne.

Date de modification : 17 Décembre 2015