archives-loiret.fr www.loiret.fr

Documents incommunicables : restauration en cours

Chaque année, les Archives départementales envoient plusieurs documents en très mauvais état chez des professionnels de la restauration patrimoniale. Cet hiver, ce sont des planches du cadastre napoléonien, deux liasses de notaires et des documents de la Révolution qui vont retrouver leur jeunesse.

Un document en cours d'examen par le restaurateur.
Un document en cours d'examen par le restaurateur.

Du cadastre napoléonien (première moitié du XIXe siècle)

Une partie du cadastre des communes de Baule, Boisseaux, Bouilly-en-Gâtinais, Bouzy-la-Forêt, Bucy-Saint-Lyphard, Chevilly, Creuzy, Donnery, Huêtre, Ligny-le-Ribault, Louzouer, Mignères, Saint-Gondon, Sennely, soit cinquante-quatre planches, sera en restauration jusqu’au printemps 2014. L’objectif de la restauration est de rendre ces documents numérisables pour qu’ils soient mis en ligne en 2014-2015. L’opération consiste à dépoussiérer, gommer, mettre à plat, combler, doubler à l’arrière avec un papier très fin et très résistant et ranger en pochette plastique au PH neutre. Les documents pourront alors supporter la numérisation, avant de réintégrer les meubles à plans des Archives départementales.

 

Des minutes notariées (XVIIIe siècle)

Les archives des notaires du Loiret sont en cours de reconditionnement, c’est-à-dire que les emballages anciens sont peu à peu enlevés, et que les documents sont recouverts de papier neutre et mis en boîtes de conservation. Lors de cette opération - qui va durer de nombreuses années – sont relevés les documents en très mauvais état. Un programme de reliure et/ou de restauration est ensuite proposé. Cet hiver, deux liasses de notaires du XVIIIe siècle (Puiseaux, notaire Trumeau l'aîné, 3 E 9221 et Pithiviers, notaire Denis-Bernard Pointeau, 3 E 17110) seront restaurées, pour redevenir communicables en salle de lecture au printemps.

 

Un complément d’archives de la période révolutionnaire

Des archives portant sur la période révolutionnaire dans le canton de Puiseaux sont récemment entrées aux Archives départementales. Elles concernent notamment les impôts (matrices de contributions mobilières…) et l’approvisionnement (recensement de grains, registres de marchés…) et vont enrichir la « série L » des Archives, consacrée à la période révolutionnaire. Ces documents sont malheureusement en mauvais état (moisissures, déchirures, poussière) et doivent donc être restaurés avant d’être classés et de devenir communicables au public.

Qui choisit les documents à restaurer ?

Les documents en mauvais état peuvent être signalés soit par les usagers de la salle de lecture aux assistants et présidents de salle, soit par les archivistes ou les chargés de conditionnement au cours de leurs travaux. C'est ensuite la chargée de conservation-restauration qui détermine les priorités de traitement et prépare les lots de documents à restaurer.

Date de modification : 15 Janvier 2014