Accès direct au contenu |


Vous êtes ici : Accueil > Vie culturelle > Héraldique

Saint-Aignan-le-Jaillard

Blason de la commune de saint-Aignan-le-Jaillard adopté le 13 février 1998.

Blason de la commune de saint-Aignan-le-Jaillard adopté le 13 février 1998.

De gueules à la bande d'or chargée de trois molettes de sable, accompagnée en chef d'une crosse épiscopale d'or et en pointe d'une fontaine d'argent.
La famille Menou
Il ressort de l'histoire de la cité que le fief de Cuissy et en particulier ses seigneurs, les Menou, ont occupé durablement une place de premier plan. Cette famille, qui fournit au royaume de nombreux militaires et hommes d'église, portait : " de gueules à la bande d'or ". Il est à ce propos intéressant de noter que l'un des registres paroissiaux de Saint-Aignan contient l'acte de baptême de Charles, fils de Louys de Menou, (signalé également comme seigneur de Champlivault) célébré le 10 février 1669.

La famille de Maurice de Sully
La structure générale et les couleurs de la composition évoquent incontestablement les armes des Menou. S'y ajoute une référence à l'ancienne présence tutélaire de Sully-sur-Loire, à laquelle étaient inféodées les seigneuries locales, par le biais des trois molettes (éperons de chevalier) figurant sur l'écu de la famille de Maurice de Sully, constructeur de Notre-Dame de Paris.

Le passé commun de Saint-Aignan-le-Jaillard et de Lion-en-Sullias
Les armoiries présentent volontairement une ressemblance avec celles de Lion-en-Sullias, localité voisine. Cette allusion au passé commun des deux villages a semblé en effet s'imposer dans la mesure où la différence d'identité apparaîtrait également très clairement.

Ainsi, si des têtes de lions entrent dans les armoiries de Lion-en-Sullias, la crosse épiscopale de saint Aignan (évêque éponyme) et de saint Nicolas, patrons protecteurs de Saint-Aignan-le-Jaillard, orne la partie supérieure de la composition tandis qu'une fontaine ou source " jaillissante ", allusion phonétique au " jaillard ", occupe la partie inférieure.

Grâce à cette association peu classique " crosse de saint Aignan et source jaillissante ", ce blason se présente à la façon d'un rébus historié.

En savoir plus

► Voir la carte interactive des blasons du Loiret

En bref

  • 10 janvier 2018
    Depuis plusieurs jours, il a été constaté une lenteur dans le chargement des documents en ligne (état civil, cadastre napoléonien, iconographie...) et dans les réponses du moteur de recherche.

    Nous nous efforçons de résoudre ce problème dans les meilleurs délais.

    Nous vous remercions de votre compréhension.
  • 8 janvier 2018
    L'équipe des Archives départementales du Loiret vous souhaite une belle année 2018 pleine de découvertes ! Pour bien débuter, vous pouvez consulter sur le Site des Archives historiques et généalogiques notre document du mois de janvier ou le retrouver en ligne
  • 8 octobre 2017
    La communication des listes nominatives de recensement de la population sera fortement perturbée à partir du mois d'octobre en salle de lecture du site des Archives historiques et généalogiques, en raison des travaux préalables à leur numérisation.
    Le temps de ces opérations, qui se feront par roulement, ces listes ne pourront être communiquées aux lecteurs.

    Nous vous prions de nous excuser pour ce dérangement.
Geomotif au Château de Sully

Plan du site

Site des archives historiques
et généalogiques

6, rue d'Illiers
45000 Orléans
dad@loiret.fr
02 36 99 25 00
Accessible aux sourds et malentendants
Site des archives modernes
et contemporaines

131, faubourg Bannier
45000 Orléans
dad@loiret.fr
02 36 99 25 25