Accès direct au contenu |


Vous êtes ici : Accueil > Espace pédagogique > Notre offre pédagogique > Les activités interdisciplinaires

EPI - Partager l'empire des oiseaux. Le physicien Charles et son globe aérostatique

Détail d'une affiche. Fonds Jean Lemaire (Arch. dép. du Loiret, 417 J 154)

26 mai 2016
En 1783, le physicien Jacques Charles, natif de Beaugency, s’élève dans les airs au moyen d’un ballon gonflé à l’hydrogène. L’ode qui lui est consacrée dans le Journal de l’Orléanois, est l’occasion de solliciter diverses disciplines : français pour sa forme poétique, langues anciennes pour les allusions à l’Antiquité, physique-chimie pour les aspects scientifiques, histoire pour le contexte du siècle des Lumières, ou encore géographie pour le rapport contemporain entre montgolfières et tourisme.

Inscription de l'activité dans le parcours scolaire


  • Disciplines concernées 
Histoire- géographie, français, langues anciennes, physique-chimie, technologie

  • Niveaux possibles 
Cycle 4 : 4ème et 3ème

  • Thèmes concernés pour les EPI 
Sciences, technologie et société – Monde économique et professionnel – Culture et création artistique – Langues et cultures de l’Antiquité

  • Liens avec les programmes 
Français : Lire des œuvres littéraires et fréquenter des œuvres d’art – Situer une œuvre dans son contexte pour éclairer ou enrichir sa lecture et établir des relations entre des œuvres littéraires et artistiques.
Histoire : L’essor de l’esprit scientifique au XVIIIe siècle et la circulation des idées (4ème)
Géographie : Les espaces productifs et leurs évolutions (3ème)
Physique-chimie : notions de masse volumique, de pesanteur, d’énergie, de chaleur… Utiliser une équation de réaction chimique fournie pour décrire une transformation chimique observée.
Technologie : Analyser le fonctionnement et la structure d’un objet – Identifier le(s) matériau(x), les flux d’énergie et d’information sur un objet et décrire les transformations qui s’opèrent

Présentation du document


  • Plus légers que l’air : l’invention de l’aérostation en 1783
Le siècle des Lumières a connu une accélération des découvertes scientifiques et de leur diffusion. Les études sur la matière et les gaz ont ainsi abouti à des expériences de ballons aérostatiques, non sans créer d’ailleurs une émulation, pour ne pas dire une concurrence, entre les pionniers de la conquête du ciel. Un cap décisif est franchi en 1783 quand les frères Montgolfier font voler leurs premiers ballons gonflés à l’air chaud. Le physicien et chimiste Jacques Charles choisit une autre technique, celle de l’utilisation de l’hydrogène, quatorze fois plus léger que l’air. Avec un ballon beaucoup moins volumineux que ceux des Montgolfier, il réussit à emporter deux passagers, dont lui-même, le 1er décembre 1783. Le financement de ces expériences, très coûteuses, s’est fait principalement par le biais de souscriptions qui ont montré l’engouement de la société de l’époque pour ces nouveautés extraordinaires.

► Télécharger la Chronologie des premiers vols d'aérostats [ - 0 Ko]

  • Une ode à la science et à Beaugency
Nil mortalibus arduum est,
cœlum ipsum petimus
Rien n’est trop dur pour les mortels,
Nous voulons atteindre le ciel lui-même

Le numéro 50 du Journal de l’Orléanais, paru le 12 décembre 1783, contient un hommage au succès obtenu par Jacques Charles le 1er décembre. Rédigé en vers octosyllabiques, le poème est dû à Lablée, « avocat en Parlement », compatriote balgentien de Charles. Son talent est limité, et il le sait. La première strophe est d’ailleurs tout entière consacrée au fait qu’il se lance dans cet éloge poétique alors que dans sa jeunesse il avait renoncé à toute prétention artistique : « Dans mon dépit je fis serment / de ne jamais être l’amant / des doctes filles de Mémoire » (Mnémosyne, déesse de la mémoire, étant par ailleurs la mère des Muses).
Les deux strophes suivantes constituent l’hommage en lui-même, évoquant le duc de Chartres, mécène du physicien, Jacques Charles, présenté en héros entré dans l’histoire, et Beaugency, dont la renommée s’en trouve renforcée. La dernière partie du poème ne manque pas d’humour : Lablée invite Charles à une promenade dans les airs, mais en restant prudent ! Il ne veut pas perdre de vue le sol, pour ne pas s’ennuyer dans les cieux sans Glycère, l’une des favorites d’Horace qui symbolise ici la femme aimée.

« Journal de l’Orléanois, Annonces, Affiches et avis divers » N°50, du 12 décembre 1783
(Arch. Dép. du Loiret, 1J Impr  D8)
- Page 1 [JPG - 856 Ko]                                         - Pages 2-3 [JPG - 1 Mo]       
- Page 4 et Supplément recto [JPG - 3 Mo]                - Supplément verso [JPG - 926 Ko]

Suggestions de travaux pour les élèves


Figurent ci-après des suggestions de travaux que les élèves peuvent mener en parallèle sous la conduite de leurs professeurs.

  • La découverte de l’hydrogène et son utilisation au XVIIIe siècle
Les élèves font des recherches sur les progrès enregistrés dans la connaissance de l’hydrogène au XVIIIe siècle. C’est l’occasion d’étudier l’équation de la réaction chimique utilisée par Jacques Charles qui versait de l’acide sulfurique sur de la limaille de fer, produisant du dihydrogène et du sulfate de fer :



Les recherches peuvent se poursuivre avec la décomposition de l’eau par Lavoisier. La restitution peut se faire sous la forme d’un panneau illustré.

  • Aérostation et tourisme
Les montgolfières font partie des activités touristiques proposées dans le Loiret et la région Centre-Val de Loire. Les élèves peuvent chercher les entreprises qui proposent ce type de services et en faire une cartographie en lien avec les lieux remarquables du Loiret. Les recherches peuvent être étendues aux autres activités aériennes en lien avec les activités de loisirs (parapente, planeurs, hélicoptères).

  • Conquête du ciel et cultures antiques
Les personnages d’Icare et Dédale forment le point de départ d’une recherche sur les rapports entre les sociétés antiques et le ciel. Les textes mythologiques peuvent être mobilisés, ainsi que leur iconographie, de même que les pratiques divinatoires (ornithomancie). Une grande diversité est possible dans les travaux des élèves : écrits de fiction, poèmes, exposition…

Aller plus loin avec les Archives départementales du Loiret

Utiliser des ressources en ligne
Faire rechercher aux élèves l’acte de naissance de Jacques Charles dans l'état-civil numérisé du site internet archives-loiret.fr.

Poésie romantique
Le poète Alphonse de Lamartine avait rencontré l’épouse de Jacques Charles, Julie Bouchaud des Hérettes, et écrivit après son décès le poème Le Lac, publié en 1820. Les archives possèdent deux lettres de lui (cependant bien postérieures et sans lien avec la jeune femme).

Venir aux Archives dans le cadre de cette activité

Le service éducatif propose aux classes une séance aux Archives départementales du Loiret pour

► d
écouvrir l’original du Journal de l’Orléanois, Annonces, Affiches et avis divers  (comment s’organise un journal provincial à cette époque, quelles en sont les rubriques),

► découvrir éventuellement d’autres textes écrits au sujet du physicien (comme l'éloge prononcé à l’académie des Sciences le 16 juillet 1828, après son décès),

faire rechercher aux élèves son acte de naissance sur le site internet des Archives,

visiter le service des Archives départementales.

En bref

  • 21 novembre 2017
    "Une histoire pluriELLE, la condition des femmes dans le Loiret" : lectures d'archives théâtralisées par le Théâtre de l'Imprévu :
    - le vendredi 24 novembre à 20 h aux Archives 6 rue d'Illiers : en raison des répétitions de la Compagnie, des nuisances sonores pourront perturber les personnes en salle de lecture. Nous vous remercions de votre compréhension.
    - le dimanche 26 novembre à 15h au château de Sully-sur-Loire.
  • 13 novembre 2017
    Les salles de lecture seront fermées du 25 décembre au 2 janvier inclus. Réouverture le 3 janvier 2018.

    Rappel : la salle de lecture du site des Archives historiques et généalogiques n'ouvrira exceptionnellement le mardi 19 décembre qu'à partir de 14 heures.

    Nous vous remercions pour votre compréhension.
  • 25 octobre 2017
    Les deux sessions de l'Atelier "Histoire de sa maison", programmées début décembre, sont complètes.

    Il est néanmoins possible de vous inscrire sur une liste d'attente en cas de désistement ou lorsqu'une nouvelle session sera programmée.
  • 8 octobre 2017
    La communication des listes nominatives de recensement de la population sera fortement perturbée à partir du mois d'octobre en salle de lecture du site des Archives historiques et généalogiques, en raison des travaux préalables à leur numérisation.
    Le temps de ces opérations, qui se feront par roulement, ces listes ne pourront être communiquées aux lecteurs.

    Nous vous prions de nous excuser pour ce dérangement.
Geomotif au Château de Sully

Plan du site

Site des archives historiques
et généalogiques

6, rue d'Illiers
45000 Orléans
dad@loiret.fr
02 36 99 25 00
Accessible aux sourds et malentendants
Site des archives modernes
et contemporaines

131, faubourg Bannier
45000 Orléans
dad@loiret.fr
02 36 99 25 25