Accès direct au contenu |


Vous êtes ici : Accueil > Découverte des Archives > Notre actualité

Archives de la coopération agricole dans le Loiret

Cave coopérative de Mareau-aux-Prés

Cave coopérative de Mareau-aux-Prés

(Arch. dép. du Loiret, 11 Fi)

30 août 2017
Département rural, le Loiret est riche de son mouvement coopératif agricole. À l’occasion du classement de deux nouveaux fonds, découvrez les archives des coopératives conservées aux Archives départementales.

Sous le terme « coopérative agricole » se cachent en réalité plusieurs types de sociétés, orientées vers les différentes formes d’activités agricoles, mais dont l’objectif reste l’achat ou la mise en commun des moyens de production.

Les coopératives céréalières
Département céréalier s’il en est, le Loiret s’est rapidement couvert de coopératives destinées à soutenir l’activité de ce secteur agricole.

La coopérative agricole de Saint-Germain-des-Prés et de Gy-les-Nonains, en Gâtinais, a été créée le 25 janvier 1946 (référence 428 J). Elle comptait à l'origine 39 adhérents, tous cultivateurs, et couvrait un territoire comprenant, outre Saint-Germain-des-Prés et Gy-les-Nonains, diverses communes limitrophes, en particulier Amilly, Saint-Firmin-des-Bois, Château-Renard et la Selle-en-Hermois. L'objectif principal de cette coopérative était de procurer à ses membres les produits, marchandises, outils ou machines nécessaires au bon fonctionnement de leur exploitation. Elle était également susceptible d'assurer le stockage, la conservation et la vente des récoltes des exploitations de ces mêmes adhérents. Au fil du temps, son activité s'est spécialisée dans la vente d'engrais, de produits de défense des végétaux et de semences, ainsi que de fournitures diverses. Son activité déclinante au gré du temps, la coopérative est dissoute le 9 décembre 1988.

La coopérative de battage de Coudray (référence 1 J 2216) est créée en mai 1919, avec "pour objet l'acquisition d'un matériel de battage et pour but le battage des grains récoltés par les sociétaires". Elle subit une forte baisse d'activité dans les années 1930. Malgré un léger regain début 1940, elle est dissoute en juillet 1941 faute de moyens pour entretenir et stocker le matériel.

Les coopératives laitières
Une étude réalisée par le ministère de l’Agriculture en 1969 indique que le Loiret est à cette date l’un des principaux territoires de production laitière de la région Centre. L’élevage de vaches laitières est alors très représenté en Gâtinais et Giennois, dans une moindre mesure dans l’Orléanais et la Sologne. Le département est alors largement une zone de production de lait nature, la seconde production importante en quantité étant celle du fromage.

Le fonds de l'Entente laitière et agricole du Centre (ELAC) (référence 440 J), est constitué des archives des coopératives laitières qui ont fusionné en cette ensemble entre 1970 et 1976 : coopératives de Fay-aux-Loges (fondée en 1909), Lorcy-Corbeilles (1911), Ladon (1911), Boiscommun (1920), Mer (Loir-et-Cher) (1927), Saint-Aignan-des-Gués (1930), Poilly-lez-Gien (1932), Bonny-sur-Loire (1932), Orléans (CALOR) (1941), vallée du Beuvron (1950). Ces coopératives assurent la collecte, la transformation et, pour certaines, la commercialisation du lait et des produits transformés (fromage, crème, yaourt).
Les difficultés liées à la concurrence industrielle et aux nouveaux enjeux (politique agricole nationale puis européenne, restructuration du monde paysan, augmentation de la production laitière, etc.) conduisent les coopératives à se rassembler, d’abord en une Union des coopératives agricoles laitières de l’Orléanais (UCALO) de 1948 à 1966, puis à fusionner en une Entente laitière et agricole du Centre (ELAC).

Les coopératives vinicoles
La cave coopérative de Baule est fondée en novembre 1938 (référence 468 J). Elle fut la troisième coopérative d'importance dans l'Orléanais avec celles de Mareau-aux-Prés (fondée en 1931) et d'Olivet (fondée en 1933). Elle avait pour objectif de "faire et faciliter toutes les opérations concernant la production, la transformation, la conservation, le conditionnement, l'écoulement et la vente des vendanges, marcs et tous autres produits, sous-produits provenant exclusivement des exploitations des sociétaires" dans la circonscription du canton de Beaugency.

Parmi les cépages livrés par les vignerons sociétaires, on trouve les plus caractéristiques de l'Orléanais pour cette époque : gris meunier, hybride, auvernat, pinot. La coopérative se charge ensuite de la vinification, de la chaptalisation (enrichissement en sucre des moûts concentrés afin d'augmenter le degré d'alcool), de la mise en bouteille et de la vente.
Après une période d'apogée au sortir de la Seconde Guerre mondiale (130 sociétaires en 1950, 8000 hectolitres produits en 1944) s'ensuivent des années de crise des ventes et de baisse de la production qui conduisent à la liquidation de la coopérative, effective en 1988.

Pour aller plus loin

N'hésitez pas à consulter les inventaires des fonds de coopératives agricoles conservés aux Archives départementales du Loiret :
- Coopérative agricole de Saint-Germain-des-Prés et de Gy-les-Nonains (428 J)
- Coopérative de battage de Coudray (1 J 2216)
- Entente laitière et agricole du Centre (440 J)
- Cave coopérative vinicole de Baule (468 J)

Vous pouvez également aller dans Faire vos recherches > Inventaires en ligne puis cliquez sur Faire une recherche dans l'état des fonds (archives privées/fonds d'entreprises), ou encore cliquer ici.

En bref

  • 13 novembre 2017
    Les salles de lecture seront fermées du 25 décembre au 2 janvier inclus. Réouverture le 3 janvier 2018.

    Rappel : la salle de lecture du site des Archives historiques et généalogiques n'ouvrira exceptionnellement le mardi 19 décembre qu'à partir de 14 heures.

    Nous vous remercions pour votre compréhension.
  • 25 octobre 2017
    Les deux sessions de l'Atelier "Histoire de sa maison", programmées début décembre, sont complètes.

    Il est néanmoins possible de vous inscrire sur une liste d'attente en cas de désistement ou lorsqu'une nouvelle session sera programmée.
  • 8 octobre 2017
    La communication des listes nominatives de recensement de la population sera fortement perturbée à partir du mois d'octobre en salle de lecture du site des Archives historiques et généalogiques, en raison des travaux préalables à leur numérisation.
    Le temps de ces opérations, qui se feront par roulement, ces listes ne pourront être communiquées aux lecteurs.

    Nous vous prions de nous excuser pour ce dérangement.
Geomotif au Château de Sully

Plan du site

Site des archives historiques
et généalogiques

6, rue d'Illiers
45000 Orléans
dad@loiret.fr
02 36 99 25 00
Accessible aux sourds et malentendants
Site des archives modernes
et contemporaines

131, faubourg Bannier
45000 Orléans
dad@loiret.fr
02 36 99 25 25